Les différentes techniques du DRIFT

Ce sujet est très important car contrairement aux idées reçues le DRIFT n’est pas si simple que ça et il combine beaucoup de techniques de pilotage… Techniques qui sont bien différentes des techniques du pilotage classique (grip et vitesse).

Nous allons aujourd’hui nous intéresser à la mise en dérive. Autrement dit, la façon d’emmener la voiture à partir en travers….

Il y a 1001 façons de mettre une voiture en travers mais nous allons nous intéresser aux principales

d’entre elles :

1° : Le coup de gaz !

Le coup de gaz est une technique simple qui consiste à aborder un virage à allure modérée, puis à accélérer violemment en entrée de virage tout en braquant plus ou moins fort suivant la puissance du véhicule. Une voiture puissante est nécessaire et un contre-braquage rapide est à prévoir.

Il faut continuer d’accélérer jusqu’à ce que les roues récupèrent de l’adhérence, freiner ou relâcher l’accélérateur parce que le véhicule est dans un état de survirage extrême et sans cela il fera perdre le contrôle au conducteur.

2° Le coup d’embrayage

Le coup d’embrayage consiste à débrayer alors qu’on est en pleine accélération et à re-embrayer brusquement, donnant ainsi d’un coup plus de régime moteur et de couple aux roues arrière, avec pour effet la perte d’adhérence. Cette méthode est souvent utilisée pour prolonger une dérive qui semble se terminer prématurément lorsqu’un virage serré s’ouvre sur la fin. À l’approche d’un virage ou durant un léger drift, appuyer soudainement sur l’embrayage, le cahot corrige la trajectoire en faisant perdre l’adhérence au train  arrière.

3° : Le frein a main

La technique du frein a main, est la plus facile, elle consiste à activer brièvement le frein-à-main en le laissant déverrouillé, permettant à l’arrière du véhicule de perdre de la motricité, accompagné d’une légère survitesse à l’entrée du virage, puis d’accélérer et contre-braquer de manière dosée. C’est une technique peu avancée, qui fait perdre du temps, d’où son utilisation très restreinte, réduite aux épingles et fréquemment utilisée pour redresser un véhicule en sous-virage en courbe. Utilisé également pour les véhicules à traction avant.

trace-circuit-du-luc-stage-de-pilotage
Le tracé du circuit du LUC est plus rapide que celui du circuit du GRAND SABUC

4° : Le transfert

Le transfert est tout simplement un transfert de charge. La technique consiste à se positionner à l’intérieur à l’abord d’un virage, puis à donner un coup de volant rapide vers l’extérieur pour ensuite entrer l’arrière du véhicule et le délester de son poids pour provoquer un survirage. Sur une piste très sinueuse, le transfert peut être utilisé pour boucler tout le circuit en drift, en liant les virages les uns aux autres par des transferts de charge de ce type.

Stage de drift avec JB EMERIC sur le circuit du Luc

5° : Le freinage

Le freinage consiste à freiner continuellement avant le virage puis à son début tout en ayant une vitesse supérieure à la normale : le simple fait de relâcher le frein met la voiture en survirage. Cette performance est réalisée en freinant fortement dans un virage, ce qui entraîne une perte d’adhérence et ensuite en rééquilibrant le drift à travers les mouvements de la direction et de l’accélérateur. (Ce drift est essentiellement adapté pour les virages pris à vitesse moyenne ou faible).

Voilà vous n’avez que l’embarras du choix pour vous essayer à la glisse !!  Mais attention avec une voiture préparée, un moniteur diplômé et spécialisé drift, l’apprentissage ira plus vite !!

 

Sportivement,

Votre équipe JB EMERIC revenir à l’accueil; accueil jb emeric

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Leave a Reply