Le sur-virage :

Tout d’abord, pour vous expliquer ce comportement il faut regarder l’article sur les explications du sous-virage puisque là c’est l’inverse.

dessin sur virage 26 07 2016

A véhicule en position de sur-virage de sortie de courbe
B véhicule en bonne trajectoire
C vibreur extérieur
D vibreur intérieur

1/ Cas de sur-virage en entrée de courbe ;

1a/ Dans un virage lent si vous arrivez au point de braquage en décélération et que vous êtes brusque sur le volant cela peut créer un sur-virage. Avec une traction il suffit d’accélérer pour mettre du poids sur l’arrière et cela va redonner de l’adhérence au train arrière. Du fait que c’est le train avant qui motrice l’arrière ne peut que suivre.

Avec une propulsion cela sera plus difficile et il va falloir être délicat avec l’accélérateur et mettre du poids sur l’arrière progressivement, car si vous accélérez fort vous allez amplifier la glisse. (voir article sur le drift)

1b/ Dans un virage rapide c’est pareil sauf qu’il va falloir réagir plus rapidement car avec la vitesse vous déplacer une masse plus importante et le moindre transfert de charge est multiplié.

Donc ici plus qu’ailleurs vous ralentissez bien avant le virage, vous reprenez l’accélérateur puis vous braquez ensuite et surtout ne jamais lâcher l’accélérateur en courbe rapide.

2/ Cas de sur-virage en sortie de courbe ;

Dans un virage lent vous êtes entré assez vite et sans accélérer au point de corde du coup le train arrière manque de charge et de grip. Très pénalisant si vous voulez faire un chrono car a cet endroit si vous êtes déjà à l’extérieur de la piste il va falloir élargir la trajectoire puis accélérer pour charger le train arrière mais si cela ne suffit pas il va falloir ralentir la voiture et là c’est très pénalisant.

Le sur-virage

En monoplace plus encore que sur une berline ne jamais lever le pied en sortie de courbe

Comme vu en sous-virage un léger sur-virage en sortie et en ayant bien appliqué les conseils vue plus haut et sur les autres articles est un indice sur l’efficacité de votre passage. Les repères pour mémoriser tout cela c’est en virage lent il faut être lent sur la reprise des gaz, et sur les virages rapide il faut être rapide sur la reprise des gaz puis dans tous les cas prendre tous les virages en accélération. Vous arrivez pas trop vite à l’entrée du virage par contre vous accélérez tôt pour en sortir vite. Attention l’inverse ne marche pas et d’ailleurs je profite de vous donner les coordonnées de la CARROSSERIE BERRENGER 04 42 03 49 52 qui vous ferons un devis de réparation si vous insistez a conduire à l’instinct !!

Pour les personnes plus pointues en technique voici un lien très intéressant, Les lois physiques de l’automobile www.adilca.com

Après avoir vu la partie théorique nous vous proposons de mettre tout cela en application lors de nos journées sur circuit, afin de vivre la journée d’un pilote automobile.

Sportivement,

Votre équipe JB EMERIC revenir à l’accueil; accueil du site jb emeric.com

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Leave a Reply